Sous le feu des critiques, Sidya Touré tente le rétropédalage 

Dans une vidéo publiée vendredi 22 mai sur son compte tweeter, le leader de l’Union des forces républicaines (UFR), membre du FNDC demandait à ses pairs de bien vouloir observer une « pause » pour, selon lui, limiter davantage la propagation de l’épidémie de la maladie du nouveau coronavirus en Guinée. Une sortie vivement critiquée par certains internautes qui se sont même interrogés sur la sincérité de Sidya Touré. Surtout que cette sortie là ramait à contre-courant des consignes de reprise des manifestations déjà lancées par le FNDC.

Puis, de l’incompréhension, certains sont vite passés aux critiques. Visiblement affecté par les tirs croisés qu’il recevait de partout, le patron de l’UFR s’est empressé hier vendredi quelques heures seulement après son premier tweet, de faire une autre sortie pour tenter de corriger le tir. Un rétropédalage qui n’a que moyennement convaincu certains. Ceci, voici en quoi se ramène le démenti de l’ancien Premier ministre.

« PRÉCISION: Cette vidéo date de 6 jours et a été publiée hier dans la soirée, donc en décalage avec les dernières orientations. Compte tenu de la poursuite des arrestations des membres FNDC malgré la COVID-19, la reprise des manifestations dès après la fête de Ramadan est sans équivoque », a tweeté Monsieur Touré, dont l’autre attribut est qu’il est ancien haut représentant de l’actuel chef de l’Etat.

Diawara Thierno Oumar / todiawara@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info