Réaction cinglante du FNDC au communiqué du ministère de la sécurité interdisant tout rassemblement

Droit dans ses bottes, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ne veut pas lâcher. Il entend poursuivre son combat pour l’alternance démocratique et l’État de droit en Guinée.

En dépit de l’interdiction de tout rassemblement en raison de l’épidémie de la maladie du nouveau coronavirus, les opposants au projet constitutionnel réitèrent leur volonté de relancer les manifestations de rue dès après le mois de Ramadan qui prend fin ce dimanche 24 mai 2020. 

Commentant le communiqué que le gouvernement a sorti après cette menace, le FNDC a affirmé que les autorités guinéennes essaient de le neutraliser en se servant de la lutte contre cette épidémie. Mais selon lui, il n’est pas question de céder au chantage.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Sous le feu des critiques, Sidya Touré tente le rétropédalage 

sam Mai 23 , 2020
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Dans une vidéo publiée vendredi 22 mai sur son compte tweeter, le leader de l’Union des forces républicaines (UFR), membre du FNDC demandait à ses pairs de bien vouloir observer une « pause » pour, selon lui, limiter […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com