Réaction cinglante du FNDC au communiqué du ministère de la sécurité interdisant tout rassemblement

Droit dans ses bottes, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ne veut pas lâcher. Il entend poursuivre son combat pour l’alternance démocratique et l’État de droit en Guinée.

En dépit de l’interdiction de tout rassemblement en raison de l’épidémie de la maladie du nouveau coronavirus, les opposants au projet constitutionnel réitèrent leur volonté de relancer les manifestations de rue dès après le mois de Ramadan qui prend fin ce dimanche 24 mai 2020. 

Commentant le communiqué que le gouvernement a sorti après cette menace, le FNDC a affirmé que les autorités guinéennes essaient de le neutraliser en se servant de la lutte contre cette épidémie. Mais selon lui, il n’est pas question de céder au chantage.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info