Témoignages : « ce qui me fait le plus mal, c’est que je ne suis pas allé voir Mory Kanté… » (Petit Kandia)

Depuis l’annonce du décès du griot électrique Mory Kanté ce vendredi 22 mai 2020 à Conakry des suites de maladie, des messages de condoléances et autres témoignages unanimes fusent de toute part pour rendre hommage à l’enfant d’Albadaryah.

Interrogé sur la mort de la légende Mory Kanté, l’artiste Petit Kandia en larmes, nous a confiés ceci : « C’est une perte énorme pour la culture guinéenne mais aussi le monde entier. Moi, je retiens de l’homme beaucoup de choses (…) Je me rappelle quand on m’a décerné le trophée Mory Kanté au centre culturel, il m’a encouragé, il m’a prodigué beaucoup de conseils. Quand j’ai eu récemment le prix du meilleur Titre de l’année, c’était au mois de décembre, ce jour-là encore il m’a félicité et encouragé. On a voyagé ensemble une fois, ce jour-là, il m’a beaucoup parlé, il me disait : ‘’fais la musique, continues, il ne faut pas t’arrêter, tout ce que tu peux faire dans la musique, fais-le. La musique m’a fait tourner dans le monde’’, il m’a dit : ‘’Kandia, tu es mon fils je t’apprécie beaucoup mais il faut bosser encore’’ », se souvient-il.

Si la mort du ‘’Vieux père’’, comme il aimait appeler affectueusement son aîné et idole, affecte Petit Kandia, est surtout triste de n’avoir pas pu dire au revoir à ce dernier. Parce que n’ayant pas su qu’il était malade. « La seule chose qui me fait mal, je ne suis pas allé le voir parce que je n’ai pas entendu qu’il était malade. Franchement, cela me fait particulièrement mal. Paix à son âme ! Je peux dire que c’est la musique africaine qui est en deuil et pourquoi pas le monde entier puisqu’il était connu dans tous les coins du monde. Toutes mes condoléances à sa famille et je leur dirai de ne pas baisser les bras et de travailler à entretenir à jamais la flamme qu’il incarnait », a indiqué Petit Kandia.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Réaction cinglante du FNDC au communiqué du ministère de la sécurité interdisant tout rassemblement

sam Mai 23 , 2020
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Droit dans ses bottes, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ne veut pas lâcher. Il entend poursuivre son combat pour l’alternance démocratique et l’État de droit en Guinée. En dépit de l’interdiction de tout […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com