L’Aïd el Fitr 2020 : le secrétariat général aux affaires religieuses recommande la prière à domicile

Après 4 semaines de jeûne, le monde musulman s’apprête à célébrer la fête marquant la fin du mois saint de Ramadan. Mais cette année, la fête intervient dans un contexte de crise sanitaire sans précédent dû à la pandémie de la maladie du nouveau coronavirus. En Guinée les oulémas seront mis à contribution pour expliquer aux fidèles musulmans comment prier chez-soi.

En effet, pour la première fois de notre histoire, les fidèles musulmans, en raison de l’état d’urgence sanitaire, seront privés de sermons et de prières collectives, les rassemblements étant limités à 20 personnes à Conakry et 30 dans le reste du pays. Il n’y aura donc pas à cet effet de regroupement dans les espaces publics pour effectuer la grande prière. Le secrétaire général des affaires religieuses tient à rassurer les populations sur les dispositions qui seront prises afin de permettre aux fidèles musulmans de prier à leurs domiciles respectifs en respectant bien sûr les mesures barrières.

« J’ai invité les Oulémas à une réunion pour expliquer aux fidèles musulmans comment prier chez-soi. Parce que c’est la première fois de notre histoire de prier à domicile pendant cette fête. il y aura l’intervention des oulémas en langues nationales (soussou, malinke et poular) pour expliquer réellement aux fidèles comment prier à domicile. Les mosquées et églises restent toujours fermées pour mettre fin à la propagation de cette pandémie. Alors depuis avant-hier, nous sommes en réunion permanente pour identifier les voies et moyens et prendre les dispositions concrètes pour la fête de Ramadan », a annoncé Aly Jamal Bangoura.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info