Justice : la chanteuse Rokia Traoré en fuite au Mali

Rokia Traoré est à Bamako. La chanteuse malienne a réussi à prendre un avion privé au Bourget. Elle échappe à une remise à la justice belge d’une part et rompe son contrôle judiciaire en France de l’autre.

C‘est un nouvel épisode dans le feuilleton judiciaire impliquant Rokia Traoré qui pourrait bien embarrasser la France. Placée fin mars sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire, sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, la chanteuse franco-malienne est pourtant parvenue à quitter l’Hexagone, par avion… et en plein confinement. C’est l’artiste elle-même qui l’a fait savoir sur son compte Facebook, assumant la démarche et remerciant ses nombreux soutiens : « De retour à Bamako, la quête de justice continue », a-t-elle écrit le 12 mai.

Incompréhensible pour son ancien compagnon, le belge Jan Goossens avec qui elle est en conflit ouvert depuis de longs mois au sujet de la garde de leur fille de 5 ans. « C’est une véritable provocation, un pied de nez envers les justices françaises et belges ! », s’emporte son avocat Me Frank Berton, sidéré que Rokia Traoré ait pu s’envoler ainsi « au nez et à la barbe des autorités judiciaires ».

Source : leparisien

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info