Violences meurtrières de N’Zérékoré : un rapport d’enquêtes met en cause le colonel Moussa Tiégboro Camara

Le double scrutin controversé du 22 mars 2020 aura enregistré plusieurs victimes sur l’ensemble du territoire national. Mais N’zérékoré est l’une des localités qui ont été le plus affectées avec les violences intercommunautaires qu’il y a eues notamment.

Justement, à propos, dans un rapport d’enquêtes menées sur le terrain, le collectif d’ONG composé de l’OGDH ; Les Mêmes Droits Pour Tous ; Avocat Sans Frontières ; Observatoire Justice et Paix et VGDN a comptabilisé 36 morts et une centaine de blessés lors des affrontements post-électoraux. Ces ONG de défense des droits humains étaient en conférence de presse ce vendredi 15 mai pour présenter leur rapport. A l’occasion, elles ont pointé un doigt accusateur sur le colonel Moussa Tiegboro Camara ainsi que le gouverneur de N’Zérékoré Mohamed Isamël Traoré.

Lisez plutôt leur RAPPORT D’ENQUETES SUR LES VIOLENCES DE N’ZEREKORE

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info