Les avocats du FNDC, « la démarche du gouvernement ne saurait tromper personne… »

A la suite du signalement des opposants au projet constitutionnel déposé le 29 avril auprès de la CPI, l’État guinéen, à son tour, aurait saisi la même Cour pour des faits qu’il qualifie « d’agissements du FNDC ». Les avocats du FNDC y voient le signe d’une « panique » qui s’empare des autorités de Conakry.

Dans un communiqué conjoint transmis aux médias, ce samedi 9 mai 2020, Mes William BOURDON et Vincent BRENGARTH ont indiqué que la démarche du gouvernement guinéen traduit une incontestable perte de sang-froid face au caractère très sérieux et documenté du signalement fait par le Front anticonstitutionnel.

Lire le Communiqué des Avocats du FNDC

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info