mardi, décembre 6

Jour : 6 mai 2020

Forécariah : des enseignants sevrés de leurs primes, accusent le DPE Youssouf Coulibaly

Economie, Société
Décidément, la grève du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (Slecg) même étant suspendue continue de se répercuter sur certains grévistes. Au nombre de 13, un groupe d’enseignants de la préfecture de Forécariah se dit ainsi victime et dénonce la « mauvaise foi » du Directeur préfectoral de l’éducation (DPE). Ils accusent celui-ci d’avoir volontairement bloqué leurs primes d’encouragement dont le paiement était conditionné à la reprise des cours. Pourtant, ils disent avoir repris les cours, à la demande du département de tutelle. Leur porte-parole Issiaga Bangoura a bien voulu se confier à notre rédaction ce mercredi 6 mai 2020. « Je suis présentement à la DPE, ils sont en train de payer les primes, il se trouve que nous qui nous sommes engagés pour une reprise des co...

COVID-19 : le football guinéen lourdement impacté avec l’arrêt du Championnat National de Ligue 1 et 2 (Décision)

A la Une, Editorial, Société
En raison de l’épidémie de la maladie du nouveau coronavirus (COVID-19) qui poursuit sa course folle en Guinée avec plus de 1800 personnes contaminées dont 10 cas de décès enregistrés à ce jour, les acteurs du football guinéen se sont réunis en vidéo-conférence, lundi 4 mai 2020, à Conakry. Plusieurs décisions ont été prises au terme de cette réunion dont entre autres l’annulation de l’organisation de 61ème édition de la Coupe Nationale saison sportive 2019-2020. Lire ci-dessous le Communiqué de la Féguifoot ! Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Comment se développer avec un système éducatif qui ne forme que des conformistes et routiniers ? (Les réformes du MoDeL)

Culture, Libre Opinion, Politique, Société
Il est évident que l’utilité de l’école se trouve dans le développement de l’esprit critique et non la récitation des notions abstraites. Voici l’une des raisons de la docilité, du manque de confiance en soi et de la soumission des cadres guinéens. C’est ce qui explique également leur vocation naturelle à travailler pour un système statique en devenant des fonctionnaires improductifs et dépassés. De nos jours, l’une des bases du développement d’un pays doit être la créativité et l’innovation. Sous d’autres cieux, servir toute sa vie l’administration publique est un échec alors que chez nous on en fait un objectif de carrière à vie. Et le malheur se situe au niveau des motivations non avouées de la plupart des candidats à la fonction publique : un statut permanent sans aucune exigence ...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com