Ismaël Condé, « on ne peut pas exclure un militant surtout un cadre comme moi en envoyant des courriers à la presse »

Une note faisant état de l’exclusion du 1er vice-maire de Matam, Ismaël Condé, du RPG-arc-en-ciel, sous la bannière il a été élu, fait l’objet de vives polémiques et de spéculations en particulier via le réseau social, Facebook ce mardi 5 mai. Chacun y va de son commentaire suivant sa position ou son humeur.

En réaction à son exclusion qu’il a dit avoir apprise par voie de presse, le maire Ismaël Condé rétorque qu’il ne se sent pas concerné par cette décision. « Je reste serein parce qu’aucune notification officielle ne m’a été adressée concernant cette exclusion. Donc, je reste sur mes gardes, je garde ma sérénité. Et j’attends que le parti me notifie cette décision officiellement, pour pouvoir prendre à mon tour, une décision appropriée par rapport à mon exclusion du parti  », a réagi Monsieur Condé.

Le procédé consistant à diffuser la note de son exclusion avant qu’elle ne lui soit notifiée, révolte tout particulièrement le concerné. « Ismaël Condé n’est pas caché, j’ai une adresse, je suis connu et on sait où trouver Ismaël Condé. Franchement je trouve que déontologiquement c’est une faute. La première personne qui devrait être informée de cette décision d’exclusion c’était moi mais ils ont préféré informé la presse », dit-il.

En conséquence, persiste le maire : « je reste serein ; tant que il n’y aura pas une notification officielle du BPN, moi je considère cette décision nulle et nul d’effet » déclare t-il, mardi soir sur les ondes de Sabari FM, une radio locale basée à Conakry.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info