mardi, décembre 6

Jour : 3 mai 2020

Conakry : le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale est-il décédé de la maladie du COVID-19 ?

A la Une, Politique, Société
L’honorable Louncény Fofana, député de la mouvance présidentielle est décédé ce dimanche 3 mai 2020 à Conakry, a-t-on appris. En attendant la version officielle, plusieurs sources indiquent que le désormais ancien 2ème vice-président du tout nouveau et tout aussi controversé Parlement guinéen serait décédé de la maladie du nouveau coronavirus. Au lendemain de la session inaugurale de la 9ème législature guinéenne, le 21 avril dernier à Conakry, plusieurs députés ayant pris part à cette cérémonie ont été testés positifs de l’épidémie de coronavirus. C’était notamment le cas du ministre Mouctar Diallo qui poursuit ses soins au CTE délocalisé de Donka. Et pour le cas de l'honorable Fofana, les soupçons sont d’autant plus grands qu’au sein de l’opinion publique, il se dit que les autorités...

Journée mondiale de la liberté de la presse : le FNDC salue le rôle fondamental de la presse guinéenne… (Déclaration)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
Ce 3 mai 2020 marque la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse. À cette occasion le FNDC salue le rôle fondamental de la presse guinéenne dans le processus de démocratisation de notre pays en dépit des hostilités du régime de M. Alpha Condé et son clan. Face à la caporalisation et la corruption des institutions qui devraient garantir l’équilibre des pouvoirs, la presse guinéenne est encore l’une des rares corporations qui garde jalousement son indépendance en défendant les valeurs démocratiques et morales de notre pays. Le FNDC reconnaît les énormes sacrifices consentis pour les journalistes et l’ensemble des hommes de médias qui se battent au quotidien contre toute forme de dictature et de confiscation des libertés fondamentales des citoyens. Nous déplorons la...

Me Béavogui tranche : « nos clients n’ont pas été conduits dans un camp… »

Politique, Société
Contrairement aux informations relayées ces derniers jours, les opposants récemment transférés à Kankan n’auraient pas été conduits dans le camp de Soronkoni. Selon l’avocat même du FNDC, s’il est bien vrai que des opposants ont été transférés dans la capitale de la Haute Guinée, ils sont cependant détenus plutôt à la Maison d’arrêt de la ville.   « D'abord, il faut préciser que nos clients de N'zérékoré n'ont pas été conduits dans un camp, ils sont à la prison civile de Kankan », a formellement indiqué Me Salifou Béavogui, qui ajoute : « cette information, je la tiens de source judiciaire sûre mais alors très sûre d'ailleurs ». Selon lui, les allégations laissant croire que ses clients avaient été transférés dans le camp de Soronkoni témoignent même d’une certaine méconnaissance du fonct...

Journée mondiale de la liberté de la presse : le REMIGUI appelle les journalistes à continuer le combat (Déclaration)

A la Une, Politique, Société
Conakry, 03 Mai 2020-A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée ce 03 mai 2020, le Réseau des Médias sur Internet en Guinée ( REMIGUI) souhaite une excellente fête à tous les hommes des médias. Il souhaite un prompt  rétablissement à tous les journalistes, techniciens et employés des médias guinéens  malades du Covid19. « Le journalisme sans complaisance ni crainte » est le thème choisi cette année par l’UNESCO pour marquer cette journée. « L’importance des médias libres pour fournir au public une information indépendante et fiable, essentielle en temps de crise » est un des  sous -thèmes phares. La Guinée avec plus de 1500 cas cumulés positifs, a particulièrement besoin de l’implication des médias dans la sensibilisation et la diffusion des informations exact...

Des Africains maltraités en Chine : l’ONG Stand For Life and Liberty exige des « excuses publiques des autorités chinoises… » (Copie-Lettre)

A la Une, Politique, Société
Alors que l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19) continue de faire des ravages à travers le monde, les Africains résidant en Chine se plaignent de racisme à leur encontre. Sans surprise, la nouvelle a suscité l’indignation de plusieurs Organisations internationales et autres gouvernements africains qui n’ont pas tardé à condamner ces actes « racistes » dont sont victimes les ressortissants du continent Africain. Cette fois-ci, c’est au tour de l'ONG Stand For Life and Liberty (S2L) de hausser le ton. Le Coordinateur national de l'organisation, le Guinéen Bachir Sylla a adressé une lettre de protestations au diplomate Chinois en poste à Conakry.  Lisez la Lettre de protestations de l'ONG S2L(1)
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com