Me Salifou Béavogui : « nous allons plaider pour obtenir la remise en liberté de Foniké Menguè »

Transféré à la maison centrale de Conakry, vendredi 24 avril dernier, Oumar Sylla alias Foniké Menguè, leader du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) y est toujours. Ce, en dépit de l’ouverture de son procès pour « communication et divulgation de fausses informations ».

Interrogé sur l’évolution du dossier de son client, l’avocat de l’activiste, Me Béavogui se dit serein et compte plaider pour obtenir la libération de ce dernier le plus vite possible. « Lundi, nous serons sur pied pour mettre la pression pour que  la Cour d’appel reçoive le fond du dossier et examine très rapidement la pertinence de notre appel, parce que le président de la deuxième chambre de contrôle de l’instruction a renvoyé la question devant la Cour alors que la loi lui permettait de se prononcer seul en toute connaissance de cause », annonce l’avocat. 

Mais en dépit de cette décision du juge de l’instruction, Me Béavogui promet de se battre pour ramener Foniké Menguè à la liberté. « Ce n’est que partie remise, nous nous acheminerons devant la Cour pour aller plaider la liberté et obtenir la remise en liberté de notre client », assure t-il.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info