Gestion du Covid-19 en Guinée : l’équipe de docteur Sakoba vivement critiquée

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus en Guinée (12 mars), jusqu’au dimanche 19 avril 2020, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) déclare avoir enregistré au total cinq (5) cas de décès dus à la maladie; 87 guéris ; 61 nouveaux cas issus des tests effectués sur un groupe de 200 personnes soit 579 cas confirmés dont 487 hospitalisations alors que le reste des cas confirmés serait dans la nature.

Pendant ce temps, des voix s’élèvent pour dénoncer « l’amateurisme » de l’équipe de docteur Sakoba Keïta qui aurait dissimulé certains cas de décès liés à la maladie du Covid-19 ou encore le manque de dispositif devant faciliter le suivi des contacts et la prise en charge des patients non hospitalisés. 

« Depuis l’apparition de cette maladie en Guinée, le 12 mars 2020, plusieurs personnes sont mortes, soit à l’hôpital ou à leurs domiciles sans que l’ANSS ne vérifie si elles sont victimes du nouveau coronavirus ou pas. C’est de l’amateurisme, de la mauvaise foi de laisser cette pandémie se propager dans un pays où le système de santé est défaillant par le fait de la mal-gouvernance. C’est triste pour notre pays. Que Dieu protège les guinéens contre cette pandémie », nous a confiés au bout du fil, un citoyen qui a préféré garder l’anonymat. 

La Rédaction / redaction@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info