Décès liés au Covid-19 : « Je crois que la Guinée est entrain de payer les frais » (Me Fodé Abass)

L’épidémie du nouveau coronavirus se propage de manière exponentielle en Guinée. Le pays a commencé d’enregistrer ses premiers cas de morts liés à la maladie. Le dernier cas en date, le décès ce vendredi 17 avril 2020 à Conakry, de Me Salif Kébé. 

En réaction au décès du désormais ancien président de la CENI, Me Fodé Abass Bangoura a bien voulu présenter ses condoléances au Barreau de Guinée qui perd un de ses éléments, « Ma première réaction c’est présenter mes condoléances au Barreau de Guinée et à travers lui, tous nos camarades de promotion et que l’âme du défunt repose en paix. Je profite également pour présenter mes condoléances à sa famille, particulièrement à sa femme et ses enfants », a-t-il déclaré.

Se prononçant sur la propagation de l’épidémie en Guinée, Me Fodé Abass Bangoura a dénoncé la négligence des autorités guinéennes face à la riposte contre cette maladie qui continue de faire des ravages à travers le monde, « Pour le problème de coronavirus, suis désolé pour les autorités de Conakry qui ont privilégié les élections par rapport à la santé publique, par rapport à la pandémie. Mais je crois que la Guinée est entrain de payer les frais. On a pas tiré des leçons du Virus à Ebola pour pouvoir construire des centres de santé, des hôpitaux. Bref moderniser notre système de santé. Alpha Condé avait dit que Ebola était une opportunité pour nous mais je pense que ça été plutôt catastrophique. C’est dommage pour notre pays », a regretté Me Abass qui se dit solidaire du peuple de Guinée qui, selon lui, « est entrain de traverser l’un des moments les plus difficiles de son histoire et l’humanité toute entière et que Dieu protège les vies humaines dans mon pays que j’aime tant », a-t-il conclu.

Diawara Thierno Oumar / todiawara@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info