Covid-19 : l’épidémie se propage en Guinée face un système de santé défaillant…

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a déclaré lundi 13 avril, 319 patients soit 20 nouveaux cas testés positifs, 17 sortis guéris et zéro décès. Ces chiffres qui font peur, justifient davantage la propagation rapide  de l’épidémie du nouveau coronavirus alors que le système de santé du pays laisse à désirer.  

De l’avis de certains observateurs, cette propagation serait due à la négligence des autorités de Conakry qui auraient favorisé l’organisation d’élections au moment où l’épidémie avait déjà fait son apparition dans le pays. A l’allure où vont les choses, la situation serait incontrôlable notamment face un manque criard de matériels et équipements médicaux. 

La  question a été largement évoqué le week-end dernier par le  directeur général de l’ANSS, docteur Sakoba Keïta  lors d’une conférence de presse qu’il a bien voulu donner entre autres sur les conditions de travail du personnel soignant et les conduites à tenir pour limiter au maximum la propagation de la maladie dans le pays. 

Précédemment, des patients du Covid-19, alités au CTE  situé dans l’enceinte de l’hôpital national Donka, dénonçaient les conditions d’accueil et la pénurie d’azithromycine, le complément d’hydroxychloroquine qui seraient, pour le moment des molécules conseillés  par des scientifiques  pour le traitement de base en attendant de trouver un vaccin contre cette épidémie qui a déjà tué plus de 100 000 personnes à travers le monde. 

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info