COVID-19 : le FNDC dénonce l’instrumentalisation de la crise sanitaire par le gouvernement guinéen

Des nouveaux députés au test de dépistage au Covid-19, au Palais du Peuple à Conakry. Credit photo Média Guinée

De l’avis des scientifiques, cette crise sanitaire mondiale qui fait des ravages à travers le monde, devrait plutôt favoriser la libération de tous les détenus, histoire de limiter la propagation de la maladie du nouveau Coronavirus. 

En Guinée, le Front national pour la défense de la constitution s’indigne face à la vague d’arrestations d’opposants qui, selon lui, relève d’une irresponsabilité des autorités de Conakry, « Le FNDC constate avec consternation l’insouciance et l’irresponsabilité grandissante du Gouvernement Guinéen qui est en train d’instrumentaliser la crise sanitaire due au Covid-19 à des fins politiques. Depuis le 22 mars dernier, le Gouvernement Guinéen a accentué les arrestations des opposants au troisième mandat dans les quartiers de Conakry et dans certaines villes du pays, alors que la tendance actuelle au niveau international est la libération massive des détenus pour minimiser le risque de propagation du Coronavirus », regrette-t-il. 

Par ailleurs, le Fndc n’a pas du tout apprécié la convocation des futurs députés qu’il qualifie de « d’imposteurs », au test de dépistage au Covid-19, par le gouvernement guinéen, « Le Ministre de la Justice a exigé que tous les candidats proclamés élus à l’issue de la mascarade électorale du 22 mars dernier se fasse dépister au Covid-19. Ceci, dans la perspective inavouée de procéder à l’installation de ces 114 imposteurs en manque de légitimité. Le FNDC prend donc acte de la politisation à outrance de la lutte contre la propagation du Coronavirus et considère que l’arrestation de ces membres et sympathisants est une provocation qu’il ne saurait tolérer », a averti le FNDC. 

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info