Guinée – Carburant : une baisse « insignifiante » du prix qui fait réagir des consommateurs…

C’est un secret de polichinelle. L’épidémie de Coronavirus  qui continue de faire des ravages, a également secoué l’économie mondiale. Une situation qui s’est vite répercutée sur le prix du baril de pétroles, désormais vendu à 20$, à en croire des médias internationaux.

Depuis la chute du prix du baril à l’international, des consommateurs guinéens  se sont réjouis de la « bonne nouvelle » dans l’espoir que  les autorités de Conakry revoient à la baisse, elles aussi, le prix du litre de carburant à la pompe.

A la surprise générale, mardi soir, le gouvernement a  décidé de  fixer le prix du litre de carburant, actuellement vendu à 10.000 GNF, à 9.000 GNF le litre à la pompe, soit une réduction de 1.000 GNF  seulement.

Dès l’annonce de cette nouvelle à la télévision nationale, nombreux sont les consommateurs qui n’ont pas tardé à exprimer leur déception face à cette baisse qu’ils qualifient « d’insignifiante »  et que la décision du gouvernement serait  une insulte à l’endroit des populations guinéennes qui tirent le diable par la queue. 

Dans sa  dernière déclaration, le  Groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), par la voix de son président Mohamed Chérif Abdallah avait menacé de faire grimper les prix des denrées de premières nécessités, si toutefois les autorités ne revoient  pas «  considérablement »  le prix du litre de carburant. 

Diawara Thierno Oumar / todiawara@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info