Riposte au COVID-19 : le GOHA déplore l’absence de mesures d’accompagnement

Le chef de l’État Alpha Condé a pris d’importantes décisions visant à limiter la propagation de l’épidémie de Coronavirus en Guinée. Il s’agit entre autres l’instauration  de l’état d’urgence sanitaire ; le  couvre-feu ; la limitation du nombre de passagers dans les Transports urbains et inter-urbains.

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction,  si  le  président du  groupe organisé des hommes d’affaires a salué cette décision du gouvernement, cependant  Mohamed  Chérif Abdallah déplore  l’absence de mesures d’accompagnement  qui, selon lui, le citoyen seul ne doit pas  supporter le poids et les conséquences de ces décisions : « Les récentes décisions du pouvoir limitant le nombre de passagers par véhicule de transport n’ont pas fait bénéficier aux exploitants des mesures d’accompagnement. Même si cette décision entre dans le cadre du programme de riposte contre le COVID-19, la logique voudrait que le citoyen ne soit pas le seul à supporter le poids et les conséquences de ces décisions », a déclaré le patron du GOHA.

Face à la chute vertigineuse du prix du baril de pétrole à l’échelle internationale, Mohamed Chérif Abdallah regrette que cette baisse ne soit, jusqu’ici appliquée en Guinée et que si le gouvernement ne réagit pas d’ici sous peu, tous les prix vont grimper sur le marché local, « La propagation exponentielle du COVID-19 à travers le monde a entraîné un ralentissement des activités économiques à l’échelle internationale. Du coup, les prix du pétrole sur le marché international ont accusé une baisse tendancielle remarquable. Pour le moment, aucun réajustement à la baisse, pourtant raisonnable, n’a pas été opéré par notre gouvernement. Le GOHA invite l’État à opérer une baisse conséquente du prix du carburant pour soulager les transporteurs en particulier et la population en général. En cas de refus, il faudra s’attendre à une hausse généralisée des prix dans le pays à travers une conjonction de plusieurs facteurs défavorables»

Par ailleurs, le GOHA promet que le pillage et autres incendies des biens des opérateurs économiques à travers le pays, ne resteront pas impunis, « Il importe de souligner que les opérateurs économiques et les populations ont été victimes d’incendies et de pillages répétés de leurs biens à plusieurs endroits du pays. Il s’agit là d’actes odieux et répréhensibles qui ne resteront pas impunis s’il plaît à Dieu », a-t-il rassuré.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info