Résultats du référendum constitutionnel : « Dans beaucoup de pays on triche les élections mais ici c’est au-delà de la tricherie… » (UFR)

Avec 91,59 %, le OUI remporte le référendum constitutionnel du 22 mars dernier, selon le Président de la CENI (Commission électorale nationale indépendante), Me Salif Kébé. A la lecture des réactions au sein de l’opposition plurielle, la « victoire » du OUI serait un non événement tant elle était connue d’avance et donc bien planifiée.

C’est pour toutes ces raisons que le parti de l’Union des forces républicaines, n’a pas voulu s’associer à cette « mascarade électorale », à en croire le secrétaire exécutif du parti, « Comme vous le savez, le ridicule ne tue pas. Nous sommes à un nouveau monde où même dans les pays où la pensée unique est totalement majoritaire, ce genre de résultats sont rares à obtenir. Alors cela dit, nous savions déjà que les résultats sont clairs avant et c’est la raison pour laquelle nous n’avons pas accepté de participer », déclaré l’honorable Saïkou yaya Barry.

Commentant ces résultats, le Secrétaire exécutif de l’UFR dira que c’est un coup d’État supervisé par quelques hauts gradés de l’armée, « Dans beaucoup de pays on triche les élections mais ici c’est au-delà de la tricherie, parce que c’est un fichier fait pour une personne, donc nous disons que ça ne nous intéresse pas. Nous considérons que c’est un coup d’Etat  d’un civil entouré de quelques militaires qui, aujourd’hui gèrent le pays et qu’il faut sortir le pays de cette situation. C’est du banditisme politique. Ça n’a rien à voir avec une élection », a dénoncé Monsieur Barry.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info