Report de la reprise des cours : l’Association Scolaire et Estudiantine de Guinée (A-SEG) dénonce la décision (Déclaration)

DÉCLARATION : Portant fermeture provisoire des écoles et universités 

N° 002/A-SEG /CA /2020

C’est avec surprise et étonnement que L’Association Scolaire et Estudiantine de Guinée (A-SEG), a pris connaissance du communiqué du gouvernement (diffusé ce Mardi 24 Mars) faisant cas du report ultérieur de la reprise des cours initialement prévue pour ce mercredi 25 mars 2020. 

Soucieuse et préoccupée par l’avenir des jeunes élèves et étudiants dont nous avons la charge de défendre, l’Association Scolaire et Estudiantine de Guinée (A-SEG), exprime sa grande préoccupation concernant ladite décision d’autant plus qu’elle n’est pas clairement motivée. 

Nous pensons que cette décision n’est pas prise au moment opportun. L’école guinéenne de par le passé ou les mois précédents a enregistré de grandes perturbations dues aux récurrentes grèves du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), les différentes manifestations politiques mais aussi les deux congés exceptionnels pour les dernières élections.

La paralysie dans le secteur de l’enseignement pré-universitaire public en est aussi une démonstration patente. Nous sommes donc inquiets par le retard que cette décision pourrait engendrer sur les cours dans les jours prochains. Au regard cette inquiétante situation, nous sollicitons auprès des autorités en charge de l’Éducation: l’ouverture immédiate des classes et la prise des mesures pour rattraper ce retard dès la reprise effective des cours.  

Tirant des leçons du passé, l’achèvement des programmes est devenu une difficulté pour l’école guinéenne et cela a laissé une marque négative.

Les résultats des derniers examens nationaux en témoignent. Nous ne voulons plus revivre ces mêmes tristes réalités. C’est pourquoi, Nous invitons également les braves enseignants de Guinée à tirer leçons des années précédentes et à s’employer pour l’achèvement des programmes et à tous les niveaux.

De par la même occasion, nous invitons tous les acteurs de la vie éducative à observer les dispositions sanitaires contre la propagation du COVID-19. Nous interpellons en dernier lieu, tous les acteurs du secteur éducatif sans distinction à privilégier l’intérêt de l’éducation nationale, chacun pour sa part doit  jouer le rôle qui le revient de plein droit, surtout pour l’achèvement des programmes dès la reprise des cours, ce qui nous permettra d’assimiler les matières enseignées. Nous savons compter sur la responsabilité collective. 

VIVE A-SEG !

VIVE L’ÉDUCATION NATIONALE !

TOUJOURS DEVANT, JAMAIS EN ARRIÈRE VERS L’EXCELLENCE !

Conakry, le 25 Mars 2020 

Le Président

M. Kabinet KEÏTA

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info