Violence électorale : le FNDC s’élève contre le rejet des corps par les hôpitaux publics

Dans un communiqué, ci-dessous, le Front national pour la défense de la constitution déplore le rejet des corps par l’hôpital national Ignace Deen. Selon le mouvement anticonstitutionnel, au moins onze (11) opposants ont été tués par balle, dimanche 22 mars 2020, à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info