Discours d’Alpha Condé : « C’est au peuple de Guinée de se libérer d’un dictateur…», lance Ousmane Kaba

En dépit de l’opposition de la presque quasi-totalité de la population guinéenne et le refus de la communauté internationale de toute observation, le Président Alpha Condé s’engage à organiser son double scrutin ce dimanche 22 mars 2020. 

Dans une brève allocution télévisée, ce samedi 21 mars, Alpha Condé s’est adressé au peuple de Guinée en ces termes, « ce dimanche, vous allez voter dans le calme et la sérénité, j’en suis convaincu… Votre choix sera déterminant pour la l’avenir de notre pays…»

Cet appel du chef de l’État qualifié de va-t-en guerre, a fait réagir des opposants au projet controversé de nouvelle constitution. Parmi ces opposants figure le leader du parti PADES qui a invité le peuple de Guinée à redoubler d’ardeur pour faire libérer le pays, « Ce qui est sûr, c’est que, celui qui veut la paix ne va pas à une élection où  la majorité des guinéens est  exclue, c’est ridicule ! », a déclaré docteur Ousmane Kaba avant d’ajouter, « Ce n’est pas une histoire de  Fndc, c’est une histoire de la Guinée. Est-ce que la Guinée va accepter un dictateur qui sait ce qu’il veut ? Qui exclut la moitié de la Guinée et qui dit qu’il faut aller dans la paix. C’est au peuple de Guinée  de  se libérer d’un dictateur, c’est tout. »

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info