Violation des droits humains : le Barreau de Guinée préoccupé, appelle à l’ouverture d’enquêtes indépendantes

La crise socio-politique née du projet « controversé » de nouvelle constitution pourrait transformer le pays en une jungle où le respect des droits humains et autres libertés fondamentales sont bafoués au grand dam de ceux qui sont censés respecter et de faire respecter les lois de la République. 

Dans une déclaration, dont copie a été transmise à notre rédaction, le Barreau de Guinée se dit  préoccupé  de cette situation  et appelle à l’ouverture d’enquêtes indépendantes pour situer les responsabilités, «  Le Barreau de Guinée condamne la violation des droits humains et des libertés fondamentales et interpelle ceux qui en sont les garants : Juges, Procureurs, Officiers et Agents de la Police Judiciaires en leur rappelant leurs responsabilités Premières et Ultimes. Le Barreau de Guinée invite incessamment l’ensemble des acteurs de la chaine pénale à observer scrupuleusement les règles ayant cours en matière de manifestations publiques et à appliquer et faire appliquer les lois et règlements. Le Barreau de Guinée exige l’ouverture immédiate d’enquêtes indépendantes, contradictoires et transparentes en vue d’éclairer l’opinion publique quant aux cas avérés et/ou insinués de tortures de violences, d’enlèvements et de destructions des biens perpétrés sur des personnes, et/ou des édifices publics ou des installations privées », a déclaré le Barreau de Guinée.

redaction@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info