Affaire 3ème mandat : l’opposant Alpha Saliou Wann au Président  Condé, « il faut qu’il sache que les Guinéens en ont marre des dirigeants médiocres » 

Le Président du parti de l’Alliance des forces démocratiques (AFD), comme à l’accoutumé, n’a pas encore fait de cadeau au chef de l’État guinéen,  Alpha Condé.

Alpha Saliou Wann, puisque c’est de lui, qu’il s’agit, a  affirmé que le Président Condé n’a jamais respecté de lois et que par conséquent le peuple de Guinée ne doit pas lui laisser faire, « il y a une profonde incompréhension entre Alpha Condé et nous. Nous perdons notre temps à parler de respect de notre Constitution, de nos lois, du fichier électoral alors que cet homme n’a jamais respecté les règles, de la FEANF à la tête de l’Etat. C’est donc une grande méprise d’insister sur le respect de ces principes », dénonce-t-il  . 

Se prononçant sur le fameux projet de  modification constitutionnelle,  l’opposant Alpha Saliou Wann a déclaré que le Président  Condé a déjà montré ses limites en matière de gouvernance  et qu’il est temps de s’en aller, « Alpha Condé croit sincèrement qu’on lui fait un mauvais procès dans cette affaire, selon lui, là où d’autres chefs d’Etat africains font 3, 4, voire 5 mandats. Il n’arrive pas à comprendre cet acharnement sur sa personne. Je pense que le moment est venu de lui dire la vérité pour qu’il comprenne la raison profonde de notre refus. Dites à Alpha Condé que s’il n’avait pas fait preuve de médiocrité, les Guinéens, dans leur majorité, lui auraient facilement permis de briguer un 3ème mandat. Au fond, c’est ça la vérité, tout autre argument n’est qu’un alibi pour donner un habillage acceptable à notre opposition : Alpha Condé est notoirement incompétent. Il faut donc qu’il sache que les Guinéens en ont marre des dirigeants médiocres. Ils en ont assez de vivre avec des larmes et du sang.  »

Monsieur Wann a estimé que si le Président guinéen s’inspirait de la bonne gouvernance de Paul Kagamé, il aurait  pu briguer  un 3ème mandat, « dites à Alpha Condé que s’il avait travaillé comme Mélès Zenawi d’Ethiopie ou Paul Kagamé du Rwanda, il aurait eu droit à sa présidence à vie. Ces derniers sont autoritaires, mais efficaces économiquement. Mais, il faut avoir une haine de soi pour laisser s’agripper au pouvoir un dirigeant calamiteux de sa trempe. Dictateur et inefficace économiquement. Dites lui de partir sans violences inutiles. Pour une fois dans sa vie, d’avoir une once de honte pour partir sans crier gare », a écrit le patron du parti AFD (Alliance des forces démocratiques) sur sa page Facebook. 

redaction@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info