mardi, décembre 7

Jour : 16 mars 2020

France : les élections municipales reportées, des frontières fermées !

A la Une, Politique, Société
La propagation de l’épidémie du Coronavirus ou encore COVID-19 inquiète plus d’un. Lors de son allocution, lundi soir, le Président français a décidé de reporter le 2ème tour des élections municipales initialement prévues le dimanche 22 mars 2020. Cette décision, selon Emmanuel Macron, vise à sauver des vies en limitant la propagation de la maladie. Au-delà du report du scrutin, les frontières européennes et dans l’espace Schengen sont fermées et les déplacements en direction des pays étrangers sont également suspendus. Ce n’est pas tout, les déplacements non essentiels sur le territoire français seront fortement réduits à partir de ce mardi 17 mars 2020 ce, pendant quinze (15) jours. Le locataire de l’Élysée a également appelé ses concitoyens à respecter les mesures hygiéniques et surto...

Des chefs d’État africains à Conakry : un éventuel report du double scrutin de dimanche pourrait faire éviter le pire ?

A la Une, Politique, Société
A la suite de la crise socio-politique guinéenne, une importante délégation composée des présidents Mahamadou Buhari du Nigéria et Alhasane Ouattara de Côte d’Ivoire, arrive ce mardi à Conakry, a-t-on appris de source officielle.  La décrispation de la situation socio-politique, née du projet de nouvelle constitution, serait au cœur des échanges entre Alpha Condé et ses hôtes. Et cette décrispation passe nécessairement par le découplage des élections (législatives et référendaire) ou tout simplement par un éventuel report du double scrutin annoncé pour le dimanche 22 mars 2020 en Guinée, histoire de permettre à la CENI de corriger le fichier électoral en vue d’obtenir des élections inclusives avec bien entendu la participation des partis de l’opposition plurielle.  Les messages portés ...

Suspension d’étudiants à N’Zérékoré : des organisations estudiantines haussent le ton et menacent (Déclaration)

Politique, Société
Au moins neuf (09) étudiants de l’université de N’Zérékoré auraient été suspendus pour avoir refusé de participer à une manifestation politique, a-t-on appris. Dans une déclaration conjointe, dont copie a été transmise à notre rédaction, plusieurs organisations estudiantines s’élèvent contre cette décision « injuste » et si rien n’est fait d’ici à mercredi 18 mars courant, elles menacent de déclencher des mouvements de protestations dans toutes les universités et instituts du pays ce, jusqu’au retour de leurs collègues dans les salles de classe. Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com