Double scrutin : la date du 22 mars 2020, sera t-elle tenable ?

Dans un décret du chef de l’État, diffusé vendredi soir sur les ondes de la Radio nationale, le corps électoral guinéen est convoqué aux urnes le dimanche 22 mars prochain pour les élections législative et référendaire. 

Depuis l’annonce de la date de la tenue de ce double scrutin, nombreux sont les observateurs qui se disent confus au point que le rapport de la commission d’audit de la Cédeao a remis en cause la crédibilité du fichier électoral qui comporterait des doublons. 

Est-ce la CENI sera-t-elle capable de mettre en application toutes les recommandations des experts de la Cédeao avant la date annoncée pour ce double scrutin ?  D’autres observateurs de la scène politique  s’interrogent également sur l’inclusivité de ces élections sans  la participation des grands partis de l’opposition comme UFDG, UFR pour ne citer ceux-là. 

Ou encore, en prenant cette décision, le Président Alpha Condé avait-il pris en compte les recommandations issues du rapport d’audit des experts de la Cédeao ?  Voilà une série d’interrogations dont la réponse pèserait sur la tenue de ce double scrutin à la date du 22 mars prochain. Et si ces élections se tiennent à la date indiquée, le RPG Arc-en-ciel n’aura que ses alliés politiques comme adversaires.

redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info