Pluie de réactions à la suite de la sortie médiatique du  président Ouattara, l’opposant guinéen Bah Oury estime qu’Alpha Condé pourrait faire autant

La décision du président ivoirien Alhasane Dramane Ouattara, de ne pas briguer un 3ème mandat à la tête de son pays, a été vivement saluée par plusieurs hommes politiques,  tant en Guinée qu’ailleurs dans  le monde. 

Interrogé, ce vendredi, par notre rédaction,  l’opposant Bah Oury a, quant à lui, estimé que la décision du président ADO pourrait décrisper la tension née du projet de modification constitutionnelle du président et que celui-ci pourrait s’inscrire dans ce sens, « nous saluons cette décision très importante du président Alhassane  Ouattara tant pour la  Côte d’ivoire que pour la sous-région. En ce qui concerne la  C ôte d’Ivoire, sa décision de ne pas briguer un 3ème mandat peut contribuer à détendre l’atmosphère,  à  décrisper  la situation politique et  à  encourager les  voies et moyens pour une réconciliation nationale dans ce pays », a déclaré le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD).

Poursuivant, Bah Oury a également expliqué l’importance d’une telle décision dans la stabilisation politique de la sous-région, « en ce qui nous concerne dans la sous-région, vous savez que l’enjeu actuel en Afrique de l’ouest, c’est la  pérennisation des constitutions  et que les États soient gouvernés en conformité avec l’état de droit. Et donc le fait de respecter le principe, pas plus de  deux  mandats pour une même personne  est une bonne chose.  Le Président ADO  a lancé un message encore pour conforter  la position de ceux et celles qui militent dans ce sens. Notamment la position du Nigérian Bouhari ; du Nigérien  Mahamadou Issoufou et du Ghnanéen Nana Akufo-Addo. Donc nous souhaitons que le président Alpha condé s’inspire de cette décision ivoirienne pour qu’il s’engage, lui-aussi dans la voie de la construction de l’alternance démocratique apaisée dans notre pays », a fait remarquer l’opposant.

Rappelons que  parmi les hommes politiques ayant réagi à la suite de cette sortie médiatique du N°1 des ivoiriens, figure le président français  Emmanuel Macron  qui  salut « une décision  historique ».  Même son cloche chez le leader du parti de l’Union des forces républicaines.  Cellou Dalein Diallo, s’est  vivement  réjoui en appelant Alpha Condé à s’inspirer, « Alassane Ouattara vient de lever l’équivoque… Souhaitons que cet autre bon exemple inspire Alpha Condé », lance-t-il.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info