Jour : 4 mars 2020

Affaire 3ème mandat: la vague d’arrestations d’opposants se poursuit  en Guinée

Politique, Société
Face à la détermination des opposants au projet de nouvelle constitution qui ouvrirait la voie à un 3ème mandat d’Alpha Condé, le pouvoir de Conakry déciderait  à faire « taire » ou « intimider » ses adversaires. En tout cas, cette vague d’arrestations d’opposants a tout l’air d’être le scénario. Plusieurs opposants à ce projet constitutionnel continuent de se faire arrêter et conduits dans les différents camps militaires du pays. Le dernier cas en date, jeudi 27 février  2020, deux militants de la principale formation politique du pays (UFDG) ont été arrêtés à N’zérékoré et transférés au camp militaire de Soronkoni, situé dans la ville de Kankan, en Haute Guinée. Le chargé des affaires électorales du parti l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à N’zérékoré s’est confié à nos...

Manifestations de ce jeudi : le Fndc compte mobiliser deux millions d’opposants sur l’esplanade du palais du peuple à Kaloum

Politique, Société
Visiblement, la marche pacifique du Front national pour la défense de la constitution prévue demain jeudi 5 mars 2020, s’annonce grandiose.  Les leaders du mouvement contre le projet de nouvelle constitution  ont conféré  aujourd’hui avec les journalistes pour  expliquer les dispositifs de sécurité et les attentes de leur manifestation qui touchera l’ensemble du territoire national.  A l’entame, le directeur des opérations du Fndc a  dévoilé  l'itinéraire de la marche de ce jeudi, « (…) c'est la Tannerie comme point de regroupement pour l'esplanade du palais du peuple via L'aéroport de Gbessia; Madina; Donka et le 8 novembre », a annoncé Ibrahima Diallo avant de justifier le choix cette fois-ci du palais du peuple, « au regard de l'adhésion de la population aux idéaux et principes de notr...

Comment mettre fin à la crise socio-politique guinéenne ? Voici la proposition d’un observateur…

A la Une, Politique, Société
La situation critique que traverse la Guinée actuellement  nécessite toutes les attentions. L’union européenne, les Etats-unis en passant par l’Union Africaine et la Cédeao ont appelé les parties prenantes au dialogue en renonçant aux violences qui favorisent ce climat d’instabilité dans le pays. Interrogé par nos confrères de Rfi, le Franco-Togolais Kofi Yamgnane  a tout d’abord regretté les tristes événements enregistrés à Conakry à la suite du projet  de modification constitutionnelle voulu par le chef de l’État dans l’espoir de s’offrir un 3ème mandat.  L’ancien candidat à la présidentielle Togolaise  n’a pas du tout apprécié l’initiative présidentielle  et par conséquent, Alpha Condé doit  arrêter tout cela   en faisant une déclaration officielle, « à  mon avis, il devrait arrêter t...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com