Dr Faya Millimouno, « c’est un chef de parti en perte de vitesse que nous avons entendu… », en réaction au discours du chef de l’Etat

Quelques heures seulement après l’annonce du report du double scrutin du 1er mars par le président Condé, les leaders du Front national pour la défense de la constitution se sont réunis d’urgence, samedi 29 février, au siège de la PCUD à Kipé à Conakry. 

Unanimement, les opposants au projet de nouvelle constitution ont vigoureusement dénoncé le discours « militant » du chef de l’État. Parmi ces opposants figure le patron du parti Bloc libéral en la personne du  docteur Faya Millimouno qui, comme à l’accoutumée  n’a pas fait  encore  de  cadeau au maître de Conakry, « (…) c’est un chef de parti en perte de vitesse que nous avons entendu. Il n’a fait que appeler ceux de son camp qui ont effectivement pleuré hier et certainement d’autres doivent avoir fait des crises cardiaques. Mais ce qui est important il y a un proverbe qui dit que même s’il y a un petit animal qui ramasse les poulets des gens, même si cet animal est fâché l’essentiel est qu’il laisse les poulets en paix. Il faut que Alpha sache clairement que désormais nous cherchons à aller vers une alternance, trouver un autre président », a-t-il lancé.

Poursuivant, docteur Faya Millimouno se dit déçu de la gouvernance du président et que par conséquent son départ est imminent, « beaucoup de chance lui avait été donné après cinquante (50) ans de mensonges, nous avions pensé qu’il aurait été à la hauteur après s’être identifié à des grands hommes de ce monde, comme Nelson  Mandela. Aujourd’hui rien qu’à penser  à cela, on est choqué (…)  Ce qu’il faut savoir, c’est que pour nous au Fndc, nous devons continuer la lutte pour rien que son départ définitif. Parce que même l’ombre de Alpha autour de Sékhourouréyahne peut pas rassurer pour qu’il y ait  une élection libre, transparente et crédible en République de Guinée. »

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info