Le RPG AEC à la Cédeao : « Ce n’est pas à 72heures des élections que ces chefs d’État peuvent venir distraire les guinéens… » 

Une importante délégation de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédeao), composée de plusieurs chefs d’États était attendue à Conakry  pour une mission de travail, a-t-on appris. 

Des politiques et autres acteurs de la société civile guinéenne ont réagi à l’annulation de leur mission.  Du côté du RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir,  l’on s’occupe plutôt de la tenue du double scrutin prévu le dimanche 1er mars 2020 à la place d’une mission de la Cédeao. 

Patrice Seny Camara, membre du bureau politique national du RPG AEC a estimé que le moment n’est pas opportun pour une telle mission, « (…) ça c’est une manière pour distraire les gens, la Guinée est un pays sérieux et responsable, membre fondateur de la Cédeao. Et je crois que ce n’est pas à 72 heures des élections que des chefs d’État si importants soient-ils peuvent venir distraire les guinéens et la communauté sous-régionale pour proposer au président de reporter ou d’annuler les élections. Donc les chefs de l’État qui voulaient venir en Guinée pour faire du tourisme pourront venir au lendemain du 1ermars, si c’est pour travailler ils trouveront le président de la République qui travaillera avec eux sur la pensée guinéenne de la Cédeao », déclare-t-il.

Poursuivant,  Patrice  Seny  Camara  a ajouté,  « l’État guinéen a fait essentiellement tous les frais pour que les citoyens aillent voter et la démocratie c’est la volonté du peuple. Donc le président de la République est dans son plein devoir d’appeler le peuple de Guinée à s’exprimer sur une proposition de lois qu’on appelle la constitution et aussi de choisir parmi les propositions de listes de candidatures les députés qui sont à l’Assemblée nationale. Nous sommes dans la pleine expression de la souveraineté de l’État guinéen, c’est une question de République », a  conclu  M. Camara.

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info