Processus électoral guinéen : l’opérateur Innovatrics quitte aussi le navire

Les choses se compliquent davantage pour la CENI (Commission électorale nationale indépendante) avec le retrait en cascade de ses partenaires techniques. Une situation qui conforte davantage l’opposition plurielle dans son combat.

Quelques heures seulement après le retrait de l’OIF, ce lundi, c’est autour du cabinet international d’ingénierie (INNOVATRICS), chargé de gérer le fichier électoral, de se retirer, lui aussi, du processus électoral en cours en Guinée, a-t-on appris de sources concordantes.

Le retrait de INNOVATRICS du processus électoral est dû au dysfonctionnement lié au fichier électoral qui ne serait pas inclusif, à en croire nos sources.

redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

En plénière, le FNDC demande le départ « immédiat » du président Condé et appelle à des manifestations dans tout le pays

lun Fév 24 , 2020
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Réunis ce lundi au quartier Kipé, dans la commune de Ratoma, à Conakry, les leaders du Front national pour la défense de la constitution décident de ne plus « reconnaître Alpha Condé comme président de la République » et exigent […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com