Processus électoral guinéen : l’opérateur Innovatrics quitte aussi le navire

Les choses se compliquent davantage pour la CENI (Commission électorale nationale indépendante) avec le retrait en cascade de ses partenaires techniques. Une situation qui conforte davantage l’opposition plurielle dans son combat.

Quelques heures seulement après le retrait de l’OIF, ce lundi, c’est autour du cabinet international d’ingénierie (INNOVATRICS), chargé de gérer le fichier électoral, de se retirer, lui aussi, du processus électoral en cours en Guinée, a-t-on appris de sources concordantes.

Le retrait de INNOVATRICS du processus électoral est dû au dysfonctionnement lié au fichier électoral qui ne serait pas inclusif, à en croire nos sources.

redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info