Situation socio-politique  en Guinée : la Cojelpaid  propose des solutions de sortie de crise

La convergence des jeunes leaders pour la paix et le développement se dit préoccuper par la situation socio-politique du pays. Dans une déclaration rendu publique, jeudi 13 février 2020, à Conakry, les responsables de la  Cojelpaid demandent aux bonnes volontés de réfléchir sur la manière de sortir le pays de cette crise politico-électorale. 

Touré Abdoulaye Kadiatou membre de ladite structure et porte-parole, estime qu’il y a certainement, « des personnes de bonne volonté, engagées dans le combat pour le triomphe et l’encrage de la démocratie dans l’intérêt de la nation. Il est indéniable que ces volontés sont minoritaires dans le combat et sont prises en otage par les branches extrémistes et clientélistes devenues des locomotives de part et d’autre avec des agendas particuliers dans une parfaite complémentarité d’approches. Nous, structure de la société civile sommes convaincus que ces bonnes volontés sont à aider et à s’affranchir du piège et du chantage en allant à la recherche d’une solution qui éviterait davantage de désolation, de pertes en vies humaines et en bien matériels par le dialogue et la justice » 

Dans la même déclaration, les membres de la  Cojelpaid lance un appel à la communauté internationale, aux partenaires techniques et financiers et aux hommes de médias afin de trouver un dénouement heureux à la crise qui secoue la  Guinée, depuis toujours,  « Après plusieurs démarches et actions depuis 2018 auprès des institutions républicaines pour prévenir la crise et après des activités d’informations et d’échanges de proximité avec les citoyens et leaders religieux et des sollicitations d’actions concrètes par les partenaires, nous manifestons publiquement : notre soutien indéfectible à la démarche des religieux dont nous sommes témoins du caractère indépendant, structuré, assumé et objectif. Notre appel à la communauté internationale de traduire  sa  volonté de recherche de solution en s’appuyant sur cette démarche locale enclenchée par les leaders religieux à travers un cadre de dialogue structuré autour de la question de constitution, des élections législatives programmées. » 

Pour finir, la Cojelpaid par la voix de son porte-parole, invite la population à la vigilance, « Notre invite à la population de faire attention aux discours manipulateurs  et de division au grand dam de l’unité nationale et la cohésion sociale, à toute personne de bonne volonté de façon désintéressée, à s’associer à cette démarche des religieux dans le but de les aider à trouver une solution. »

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info