dimanche, janvier 23

Coronavirus : « Trop difficile pour nous ici,  la Ville est à l’arrêt », lance un étudiant guinéen 

La centaine d’étudiants guinéens dans la Ville économique de Guangzhou, située dans le sud de la Chine, considérée comme le centre des Affaires,  traversent  des moments difficiles liés à l’épidémie du Coronavirus, appelée Covid-19, selon l’OMS.

Un des étudiants, en la personne de Mohamed Lamine Souaré a contacté, ce vendredi 14 février 2020, notre rédaction, pour évoquer la situation « critique » que les étudiants guinéens vivent  en cette période dans la Ville de Guangzhou. 

Dans sa narration, M. Souaré n’est pas allé du dos de la cuillère pour nous décrire la triste réalité du moment, « En fait, avant cette épidémie, les étudiants, économiquement vivaient de deux façons, à savoir : certains à travers l’aide de leurs parents à partir du pays  et d’autres, grâce au guide qu’ils effectuent auprès des commerçants  africains, venus faire des affaires. En quelque sorte nous leur servons d’interprète pendant tout leur séjour à Guangzhou. Mais depuis l’apparition de l’épidémie, cela ne marche plus, puisqu’on est tous confinés dans nos chambres respectives. Du coup, nous nous retrouvons  emprisonnés ici  alors que nos provisions sont presque finies. En dépit de la situation, les concessionnaires exigent le paiement des loyers. Trop difficile pour nous ici, la Ville est à l’arrêt », explique-t-il. 

A date, aucun étudiant guinéen à Guangzhou, n’est infecté par la maladie, nous a rassurés notre interlocuteur qui a profité de l’occasion pour dénoncer l’attitude des autorités consulaires, « Nous demandons juste à notre Ambassade de répondre à nos appels téléphoniques. Avant même cette épidémie, vous pouvez appeler l’ambassade guinéenne mille fois, personne ne vous décroche et comment allez-vous imaginer une aide à celui qui ne veut même pas qu’il ait conversation entre vous ? C’est dommage ! », a regretté Monsieur Souaré.

Depuis l’apparition du Coronavirus dans la Ville de Guangzhou, les étudiants guinéens déclarent n’avoir bénéficié d’aucune aide de la part de leurs autorités encore moins celles chinoises. 

Diawara Thierno Oumar / todiawara@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com