Opérations de distribution des cartes d’électeurs : « La CENI est entrain de violer les lois de la constitution » (Fadjimba Mara)

À moins de vingt (20) jours du 1er mars 2020, date annoncée pour la tenue des élections législatives et le referendum constitutionnel en Guinée, les opérations de distribution des cartes d’électeurs ne sont toujours pas effectives. 

C’est du moins le constat fait par notre reporter. Sur la question, nous avons fait réagir le constitutionnaliste Fadjimba Mara qui a affirmé que l’article 33 du code électoral prévoit un délai de trente (30) jours pour ces opérations, « Conformément à l’article 34 du code électoral révisé, selon cette disposition, les présidents des démembrements de la CENI organisent la distribution des cartes d’électeurs de leurs circonscriptions respectives quarante cinq (45) jours avant le scrutin. Donc qu’ils nomment les membres des commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs conformément à l’article 35, il doit être remis à chaque électeur une carte d’électeurs reproduisant les mentions de la liste électorale et indiquant le lieu où siège le bureau de vote dans lequel l’électeur devra voter », a-t-il expliqué.

A la question de savoir si la CENI a violé la loi sur ce point,  le juriste Fadjimba Mara  répond à l’affirmatif,  « Je pense que nous ne sommes  pas dans le délai. cette distribution commence, selon la loi, pour les citoyens ou les électeurs, trente (30) jours avant le jour de l’élection. Donc, il faut respecter l’esprit de l’article 33 qui parle de quarante cinq (45) jours avant et ça c’est du côté du démembrement de la CENI à l’intérieur  du pays et maintenant une fois que ces démembrementsnomment  des commissions chargées  de distribuer les cartes d’électeurs, c’est  trente (30) jours avant », a martelé Fadjimba Mara.

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info