Violations des droits de l’Homme en Guinée : le ROADDH  hausse le ton et exige une enquête internationale et indépendante (Communiqué)

Manifestations dans la capitale Conakry (Photo archive)

La situation socio-politique du pays, caractérisée par de multiples violations des droits de l’Homme inquiète à plus d’un titre les défenseurs des droits humains.

Dans un communiqué rendu public, lundi 3 février 2020, le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH), a indiqué que cette situation a été particulièrement aggravée par le discours  présidentiel du 19 décembre 2019,  portant sur  l’élaboration d’un projet de nouvelle constitution  qui pourrait ouvrir la voie à une présidence à vie en République de Guinée.

Lire, ci-dessous, le communiqué du ROADDH !

redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info