Report des législatives : « C’est une volonté de changer la constitution par l’organisation d’un referendum », prévient Bah Oury 

Le report des élections législatives du 16 février prochain est qualifié de « non événement » par l’opposition guinéenne. Et plus loin, l’opposant Bah Oury,  lui,  y voit une volonté « manifeste » du pouvoir de Conakry d’imposer son projet de nouvelle constitution, « Ça n’a rien à voir avec une volonté d’améliorer la gouvernance du processus électoral,  tout au contraire. C’est de persister dans cette fuite en avant. Donc en ce qui nous concerne, ça ne présente aucune valeur ajoutée qui peut justifier un changement d’attitude et de changement de point de vue par rapport à ces législatives. Et ça n’a rien à voir avec la demande des chefs religieux, donc il faut que les gens soient plus vigilants  à ne pas tomber dans le piège qui consiste à faire croire qu’il y a quelque chose qui a été gagné (…) C’est une volonté de poursuivre vaille que vaille dans la direction que les autorités se sont assignées, à savoir : imposer au peuple guinéen une constitution par l’organisation d’un référendum qui, dans une certaine mesure sera la conclusion d’un coup d’État institutionnel », a dénoncé le leader de l’UDD, membre du Front national pour la défense de la constitution.

Au-delà du projet de nouvelle constitution qui serait derrière ce report, l’ancien ministre de la réconciliation nationale a estimé que la CENI devrait mettre cette période à profit pour corriger tous les dysfonctionnements, « Il faut que l’opinion sache que ce report est dû aussi  au fait que la CENI techniquement  n’est pas prête pour organiser les législatives et elle-même en avait  fait demander à la Cour Constitutionnelle pour  mieux se préparer. Parce que comme vous le savez les cartes d’électeurs ne sont pas distribuées et financièrement elle n’est pas prête et donc il faut gagner  du temps pour essayer de combler ces déficits et  corriger ces dysfonctionnements », a indiqué Bah Oury.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info