Mali : le capitaine Sanogo recouvre sa liberté !

Selon les informations rapportées par France24, la justice malienne a ordonné, mercredi 29 janvier 2020, une remise en liberté provisoire du général Amadou Sanogo et de ses coaccusés.

L’ancien putschiste et ses hommes sont mis en cause dans l’affaire dites des « bérets rouges », retrouvés morts, souvenez-vous, dans une fosse commune près de Bamako, au lendemain du coup d’État contre le président Amadou Toumany Touré, en 2012.

Ces bérets rouges étaient au nombre de 21 personnes, toutes de la garde rapprochée du président déchu (ATT). Le capitaine Amadou Sanogo et Cie étaient en attente d’un jugement depuis près de sept ans.

redaction@guineerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info