jeudi, septembre 29

Aboubacar Soumah aux enseignants : « Notre grève continue jusqu’à ce que notre revendication soit prise en compte… »

Le bouillant syndicaliste, Aboubacar Soumah droit dans ses bottes. Le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée a réitéré sa détermination à aller jusqu’au bout de ses revendications.

Réagissant à la signature d’un accord de sortie de crise entre le gouvernement, certaines structures syndicales et le dissident Oumar Tounkara, le général Soumah dira que le Slecg n’a rien à voir avec le « fameux protocole d’accord », « tout le monde a suivi les circonstances dans lesquelles cet accord-là a été signé. Le Slecg n’a été ni de près ni de loin été mêlé à ces négociations, donc ce protocole n’engage que les structures syndicales signataires et leur base. Nous, nous ne sommes pas signataires et ça ne nous engage pas. Donc, notre grève continue jusqu’à ce que notre revendication soit prise en compte. Et j’en profite pour lancer un appel à l’endroit des enseignants membres du Slecg pour leur dire de continuer à resserrer les rangs, ne pas se laisser intimider et surtout ne pas se laisser entraîner par ce fameux protocole d’accord, qui n’est que le résultat du fichier que nous avons déjà rejeté. Donc, de continuer à observer le mot d’ordre de grève jusqu’à la satisfaction de notre revendication », a déclaré le général Aboubacar Soumah au micro de guineematin.com

redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com