mardi, octobre 26

Jour : 24 janvier 2020

Cellou Dalein Diallo aux militants de l’opposition: « Il faut qu’on refuse de sacrifier tous les efforts fournis depuis 2008 … »

Politique, Société
Se prononçant sur la crise sociopolitique guinéenne, par ricochet la situation qui prévaut actuellement en Moyenne Guinée, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée se dit indigné de voir ses compatriotes se faire « massacrer », raison de plus que le combat doit continuer, « ce qui se passe à Labé, c'est ce qui se passe à Mamou, c'est la répression (…) Nous avons décidé, malgré la répression de continuer notre combat quelque soit le prix à payer (…) Il faut qu'on sauve la  Guinée, parce qu’au-delà de la démocratie elle-même, il y a l'unité, il y a l'État de droit, il y a notre devenir, il y a notre capacité à vivre ensemble  (...)  Il faut qu'on résiste, qu'on refuse de sacrifier tous les efforts fournis depuis 2008 », a déclaré Cellou Dalein Diallo. Le  chef de file de l’o...

Attaques répétées contre les symboles de l’État: le PM annonce des poursuites judiciaires contre leurs auteurs et commanditaires

Politique, Société
Dans une brève allocution télévisée, vendredi soir,  à Conakry,  le PM chef du gouvernement a vivement condamné les violences perpétrées ces derniers jours en Guinée, ayant enregistrées de morts d’homme.  Ibrahima Kassory Fofana, très remonté,  a indiqué que de tels actes  ne sont pas acceptables et ne sont pas tolérables, « les événements en cours dans notre pays, en particulier à Labé, Lélouma, Pita, Dalaba et Télémilé, interpellent le gouvernement, l’État, les citoyens et toutes les bonnes volontés  (...)  La destruction d’édifices publics, de biens privés, les attaques répétées contre les symboles de l’État,  l es agressions et les violences contre les représentants de l’État et de l’Administration publique ne sont pas acceptables et ne sont pas tolérables dans toute société civilisé...

Sidya Touré réagit à la suite du communiqué du gouvernement appelant le président Condé à fixer une date pour le référendum

Politique, Société
Lors du conseil des ministres, tenu hier jeudi, à Conakry, le gouvernement a proposé au chef de l’État la fixation d’une date « appropriée » pour la tenue du référendum devant doter la Guinée d’une nouvelle constitution. Interpellé sur la question ce vendredi, en marge de la conférence de presse du Fndc, le leader du l’UFR a indiqué que tout le drame auquel le peuple est confronté aujourd’hui, émane de la volonté d’une seule personne, « je crois, il y a trois ou quatre mois, lors d'une discussion dans une radio locale, j'avais indiqué que c'était la voie que Alpha Condé comptait suivre. Tout le drame que nous avons dans notre pays à l'heure actuelle, n'est que le fait d'un seul individu, de la volonté d'une seule personne, du rêve d'une seule personne de rester au pouvoir jusqu'à sa mort...

La crise guinéenne s’enlise : Abdourahamane Sano sollicite l’implication de la communauté internationale « avant qu’il ne soit trop tard »

A la Une, Politique, Société
Les choses vont vite pour le projet controversé de troisième mandat  en Guinée, pourrait-on dire. En conseil des ministres, jeudi 23 janvier 2020, au palais Sékhoutouréyah, à Conakry, le gouvernement a proposé au Président Condé la fixation d’une date « appropriée » de tenue du Référendum. Une  situation  qui n’est pas sans conséquences avec l’opposition « farouche » d’une frange importante de la population à tout changement  constitutionnel favorisant une présidence à vie dans le pays. Et justement, face à cette situation qui pourrait dégénérer, le coordinateur général du Fndc a estimé qu’il est temps que la communauté internationale intervienne pour faire éviter le pire à la Guinée, « le Fndc reste déterminé à défendre la démocratie et l'État de droit par toutes les voies autorisées pa...

Le FNDC magnifie la bravoure du peuple « ni la répression sanglante des forces de défense et de sécurité, ni la stratégie d’ethnicisation, n’ont réussi à détourner les guinéens… »

A la Une, Politique, Société
En conférence de presse, ce vendredi 24 janvier 2020, à Conakry, les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution sont loin d’abandonner la « lutte contre le troisième mandat » du président Alpha Condé. La rencontre a été sanctionnée par un communiqué, dans lequel, la coordination générale du mouvement a renouvelé son appel à la résistance. Lisez, ci-dessous, le communiqué du FNDC ! Communiqué N°055 « L’obstination du Président Alpha Condé à soumettre au référendum un projet de nouvelle Constitution à l’effet de s’octroyer un troisième mandat illégal est en passe d’entraîner la Guinée dans un chaos aux conséquences irréversibles. Farouchement engagé à défendre les principes démocratiques dont la limitation du nombre de mandat consacré par la constitution en vigueur,...

Départ « forcé » du gouverneur de Labé: « Un chef de guerre ne fuit pas, je suis à Labé… », se vante Madifing Diané 

Politique, Société
Plusieurs  informations ont fait le tour de la toile, hier jeudi 23 janvier, selon lesquelles les manifestants auraient exigé le départ du gouverneur de Labé  et que ce dernier aurait même quitté la ville.  A la suite de ces informations, notre rédaction a pu faire réagir le principal concerné. Visiblement serein, Madifing Diané affirme qu’il se trouve bel et bien à Labé en tant que gouverneur, « c'est sous contrôle (...) Je suis le gouverneur de Labé. ça c'est de bonne guerre ça, un chef de guerre ne fuit pas, je suis à Labé et je gère bien (...) », nous a laissés entendre au bout du fil, le gouverneur Diané. Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

La Guinée vers l’organisation du referendum, le gouvernement a exprimé le souhait (Conseil des ministres)

A la Une, Politique, Société
Conakry, le 23 Janvier 2020 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des Ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi, 23 Janvier 2020, de 10h à 13H, avec l’ordre du Jour suivant : MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE COMPTE RENDU DES SESSIONS ORDINAIRES DU CONSEIL INTERMINISTERIEL DES MARDIS, 14 ET 21 JANVIER 2020  III. QUESTIONS DIVERSES  Au titre du premier point de l’ordre du jour Le Président de la République a invité les membres du Gouvernement à assurer une plus grande présence à l’intérieur des pays pour être en contact fréquent avec les populations et procéder le cas échéant à l’inauguration des infrastructures communautaires financées par l’Agence nationale de Financement des Coll...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com