vendredi, décembre 2

Jour : 23 janvier 2020

La réaction du maire de Labé à la suite des violences meurtrières enregistrées dans sa ville 

Politique, Société
Le bilan des victimes s’alourdit. Au total, trois personnes ont été tuées ce jeudi 23 janvier, à Labé, en marge des manifestations contre le projet de modification constitutionnelle.  Ces  informations  relayées par des médias locaux, ont  été confirmées  par les autorités locales. Peu avant l'annonce de la mort de l'ambulancier de l'Hôpital préfectoral, dans la soirée, nous avons fait réagir le maire Mamadou Aliou Laly Diallo qui a tout d’abord rappelé les circonstances de ces violences  avant d’affirmer que ces personnes ont été tuées par balles, « les manifestations du  Fndc se sont poursuivies ce matin à Labé, donc il y a eu des accrochages  entre manifestants et forces de l'ordre à l'heure où je vous parle, il y a eu  deux  morts, je suis même au niveau de la grande mosquée où  les ...

Aboubacar Sylla et compagnie incarnent le démon et l’inconscience dans notre pays (Lettre ouverte)

A la Une, Libre Opinion
Non Bangaly Keïta, ni toi ni Aboubacar Sylla ne doit donner de leçon de morale aux guinéens ! De quoi je me mêle ? C’est avec un énorme pincement du cœur que je décide finalement de vous donner ma part de vérité dans ce débat qui vous oppose à Dr. Fodé Oussou Fofana que je connais ni d'Éve ni d'Adam. Avant de rétablir toute vérité et pour une question d'éthique morale et la finesse de mon intelligence, je veux comprendre de quel droit et en quelle qualité toi, Bangaly Keïta, tu t'arroses la responsabilité de parler à la place de ton valet et toupie serviteur des sales besognes de Palais ? Par devoir de responsabilité morale et le charme de ton intelligence, tu as beaucoup plus d’intérêt à nous dire comment tu t'es retrouvé au Ministère des Transports, jusqu’à porter le titre de respons...

Lansana Kouyaté sur l’incendie à la Casse: « Cet acte à la fois crapuleux et dangereux, vise à fragiliser l’unité de notre nation »

A la Une, Politique, Société
Vingt quatre heures après l’incendie de plusieurs véhicules à la Casse, située au grand marché Madina, à Conakry, le leader du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) a vigoureusement condamné l’acte.  Dans une vidéo postée dans les réseaux sociaux, ce jeudi 23 janvier 2020, Lansana Kouyaté a invité ses compatriotes à comprendre ces « manœuvres », « nous avons appris avec inquiétude et dégoût, l’incendie apparemment volontaire qui a calciné plusieurs véhicules au lieu dit « la Casse de Madina ». Au nom des militantes et militants du PEDN, nous condamnons avec vigueur cet acte à la fois crapuleux et dangereux visant à fragiliser l’unité de notre nation. Il est perpétré au moment où, de profondes différences sont enregistrées entre deux entités : ceux qui défendent contre l...

« Laisser le président Condé changer notre constitution, c’est de donner l’autorisation à tous ceux qui viendront après lui », dixit l’activiste  Alpha Amadou Barry (Interview)

A la Une, Politique, Société
La diaspora guinéenne suit de près la situation sociopolitique du pays. Alpha Amadou Barry, activiste de la société civile, militant des droits de l’homme et membre actif de l’antenne FNDC à New York a bien voulu nous faire partager sa lecture de la crise que traverse la Guinée. Au cours de notre interview, au-delà des dénonciations, M. Barry a également appelé le peuple de Guinée à la vigilance pour ne pas tomber dans les « manœuvres » divisionnistes du pouvoir en place. Lisez son interview !   Quelle lecture faites-vous de la crise sociopolitique guinéenne actuelle ? « Ma lecture de la crise sociopolitique guinéenne s’inscrit dans diverses directions. Si nous prenons la première direction que j’envisage pour résoudre cette crise (...) C’est d’abord faire chuter Alpha Condé par tous les...

Plusieurs véhicules incendiés à la Casse: le FNDC dénonce une « pure machination du pouvoir » (Communiqué)

Economie, Politique, Société
Plusieurs véhicules ont été incendiés à la Casse, située au grand marché de Madina, à Conakry. Ces actes se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris de sources concordantes.  Réagissant à la situation, la coordination générale du Front National pour la Défense de la Constitution a tout d’abord condamné cet incendie « volontaire » avant de dénoncer les « manœuvres » des autorités de Conakry.  Pour le FNDC, ces actes ont pour objectif de créer des tensions ethniques dans le pays. Lisez plutôt, ci-dessous, le communiqué ! redaction@guineerealite.info
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com