Des listes électorales arrachées et brûlées: Saliou Bella Diallo appelle au civisme  et plaide pour une élection sans « violence »

Selon les informations relayées par des médias locaux, des listes électorales ont été arrachées, déchirées et brûlées par des inconnus. Ces actes ont été signalés dans les communes de Ratoma et Kaloum, à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays notamment à N’zérékoré, dans la région forestière. 

Une situation qui provoque la colère des partis alliés au RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir. Au cours d’une brève interview accordée à un groupe multimédias, lundi 20 janvier, à Conakry, docteur Saliou Bella Diallo a appelé les citoyens à la retenue, « nous allons aux élections puisque nous ne sommes pas d’accord avec la politique de la chaise vide à l’Assemblée nationale. Nous demandons aussi aux citoyens de s’abstenir de casser ou de calciner quoi que ce soit, de provoquer des violences (…) Ils doivent laisser ceux qui veulent aller aux élections législatives de battre campagne et aller voter le jour J pour doter la Guinée d’une Assemblée nationale digne de nom », a lancé M. Diallo.

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info