Quand Emmanuel Macron fait appel à Nicolas Sarkozy pour le remplacer

Leur complicité n’est plus à prouver. Dans une longue enquête, Vanity Fair avait d’ailleurs raconté les dessous de cette « étrange amitié » entre l’ancien président et le nouveau.

Cette fois, Emmanuel Macron a donc chargé Nicolas Sarkozy de le représenter, dimanche 12 janvier, pour exprimer les condoléances de la France à la famille royale d’Oman, après le décès du sultan, le vendredi 10 janvier, à l’âge de 79 ans. « Nicolas Sarkozy est le dernier président à avoir rencontré le sultan Qabbous », a justifié l’Élysée auprès de l’AFP.

Au côté de nombreux dignitaires, dont le président tunisien Kai Aied, le Premier ministre britannique Boris Johnson, ou encore le prince Charles, Nicolas Sarkozy a également salué le nouveau monarque, Haitham Ben Tarek, qui n’a pas tardé à prendre ses fonctions.

Avant ce déplacement à Mascate, Nicolas Sarkozy avait déjà été missionné par l’actuel locataire de l’Élysée. L’ex-président avait représenté la France lors de l’intronisation de l’empereur Naruhito du Japon en octobre 2019, ou encore lors de l’investiture de la présidente géorgienne fin 2018.

Source: Vanity fair

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info