mercredi, octobre 5

Législatives du 16 février: le parti ARENA souhaite des élections « inclusives »

Intervenant mardi soir sur les ondes de Sabari FM, une radio locale basée à Conakry, le leader du parti de l’Alliance pour le Renouveau National (ARENA) a réitéré sa volonté de participer aux prochaines législatives, « oui ! ARENA participe au processus électoral pour les élections législatives 2020 (…) Cela a été notre conviction que nous avons manifestée dès la relance de notre parti le 19 novembre 2018. Nous avons décidé, dans la mesure du possible, de participer aux élections nationales. Donc fondamentalement, c’est cela la philosophie de l’Alliance pour le Renouveau National en ce qui concerne les échéances électorales commençant par les élections législatives », a déclaré docteur Sékou Koureïssy Condé.

A la question de savoir  si  l’absence  des « grands » partis (UFDG–UFR) aux élections législatives annoncées pour le 16 février prochain, n’affecterait pas la crédibilité de ce scrutin, l’ancien ministre de la sécurité dira, « notre souhait est que ces élections soient inclusives (…) Et notre souhait est que, au-delà même du processus électoral que les acteurs majeurs de la vie politique nationale puissent se parler, puissent donner l’impression aux populations qu’il y a une limite à tout.  Qu’à un moment donné, les principaux décideurs de ce pays sont capables de se retrouver et de constater respectueusement leurs divergences et d’envisager des solutions idoines », a lancé Dr Koureïssy Condé.

Madiba Kaba / madibak@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com