Manifs du FNDC – Plus de corps des victimes dans les morgues des hôpitaux publics ? « Pour l’instant, c’est une rumeur…» (Cellou Dalein)

Depuis plusieurs heures, des informations circulent, selon lesquelles, le président Condé aurait interdit des corps des victimes des manifestations du FNDC dans les morgues des hôpitaux de Ignace Deen et Donka.

Pour Cellou Dalein Diallo, ce sont des rumeurs et que si cela s’avère, l’opposition n’hésitera pas à dénoncer une telle décision, «  comme d’habitude, les gendarmes et les policiers ont fait usage de leurs armes à feu, un jeune Mamadou Sow originaire de Tountouroun dans Labé, naturellement a été abattu à bout portant. Son corps se trouve actuellement dans une clinique, la croix rouge cherche à l’acheminer vers une morgue de la capitale. Alors, il y a des rumeurs qui circulent, selon lesquelles Alpha Condé aurait donné des instructions pour que les corps des victimes des manifestations du FNDC ne soient pas admis dans les morgues des hôpitaux publics. Ce n’est pas une information vérifiée,  c’est une rumeur, mais  nous allons la vérifier et si elle est avérée, naturellement nous allons dénoncer une telle décision, si elle est prise. Pour l’instant, c’est une rumeur, nous la considérons comme telle », a déclaré le chef de file de l’opposition guinéenne qui a déploré, par ailleurs la mort de deux (2) jeunes par balles, respectivement à Conakry dans le quartier Cosa et à Tountouroun dans la préfecture de Labé.

redaction@guinerealite.info 

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info