Guinée : le gouvernement déplore la « destruction des édifices publics »

Visiblement, le gouvernement guinéen serait dépassé par l’ampleur des manifestations contre le projet constitutionnel. Depuis lundi 13 janvier courant, plusieurs milliers d’opposants prennent d’assaut les rues de Conakry et certaines villes de l’intérieur du pays, paralysant ainsi l’essentiel des activités économiques du pays. 

Durant ces dernières 48heures, au moins quatre (4) opposants seraient tués par balles et plusieurs édifices publics et biens privés mis à sac ou vandalisés par des protestataires en colère. C’est le cas de Pita, ce mardi 14 janvier, où les bâtiments abritant la gendarmerie et le commissariat ont été incendiés. 

Le gouvernement, par la voix du ministre de l’information et de la communication, Amara Somparé a vigoureusement condamné « ces actes de violence » attribués à un « certain parti d’opposition ». Lisez ci-dessous, la déclaration du gouvernement…

« Le Gouvernement, constate, avec regret et une profonde indignation les destructions d’édifices publics et de biens privés ces dernières heures, dans de nombreuses localités en Moyenne Guinée: Mamou, Dalaba, Pita, Labé, Lélouma, Tougué. Ces actes de violence gratuite, d’incivisme, de vandalisme ont été perpétrés par des groupuscules et des individus, se réclamant d’un certain parti d’opposition qui prétend prendre en otage les populations du Foutah et s’implanter dans la région par la violence et l’intimidation.

Le Gouvernement condamne ces pratiques contraires à la démocratie et aux valeurs de la République, incompatibles avec la tradition bien établie et bien connue d’hospitalité, de paix et de tolérance des populations de la Moyenne Guinée.

Ces actions ont pour but avoué de porter atteinte à l’unité nationale et à la coexistence pacifique entre toutes les communautés du pays. Ces actions visent aussi à ternir l’image du pays sur le plan international et à décourager l’investissement.

Le Gouvernement invite toute la Nation au calme et à la retenue pour ne pas tomber dans le piège de conflits intercommunautaires, de division du pays dans lequel des politiques, qui voudraient s’affranchir des valeurs de la démocratie et des principes de la République, voudraient entraîner notre pays.

Le Gouvernement réitère son engagement et sa détermination à préserver l’ordre public sur toute l’étendue du territoire national et à protéger tous les citoyens et leurs biens dans l’exercice des droits et des libertés publiques ».

redaction@guineerealite.info

L'équipe de Guinée Réalité attend vos messages dans les commentaires et sur redaction@guineerealite.info