vendredi, décembre 2

Jour : 9 janvier 2020

Opérations de distribution et d’affichage des listes électorales : « Les préfets n’ont absolument rien à avoir avec le processus électoral » réaction de Faya Millimouno 

Politique, Société
Selon les informations reprises en boucle par des médias locaux, selon lesquelles, le président Alpha Condé envisagerait de confier les opérations de distribution et d’affichage des listes électorales provisoires aux administrateurs territoriaux, des réactions n’ont pas tardé  pour dénoncer l’« immixtion » du chef de l’État dans le processus électoral. Parmi ces réactions, notre rédaction a recueilli celle du leader du parti Bloc Libéral,  un parti membre de l’opposition plurielle.  Pour docteur Faya Millimouno, la Guinée est entrain de vivre une « calamité », « vous savez nous sommes entrain de vivre une calamité aujourd'hui dans notre pays. Tout est entrain d'être réuni comme ingrédients pour créer des troubles stéréo dans le pays. Les préfets n'ont absolument rien à avoir avec le proc...

Retard économique de la Guinée: Alpha Condé accuse les « ténors » de l’opposition

Economie, Politique, Société
Au cours du conseil hebdomadaire des ministres tenu ce jeudi 9 janvier 2020 au palais Sékhoutouréyah à Conakry, le chef de l’État a ouvertement reconnu le « retard économique » de la Guinée. Pour justifier cet état de fait, Alpha Condé accuse certains anciens PM, aujourd’hui leaders politiques, d’être à l’origine. Les propos du président de la République sont rapportés par le ministre des Transports porte-parole du gouvernement, Aboubacar Sylla, « le Président de la République a invité les membres du Gouvernement à communiquer régulièrement dans les médias afin d’informer les populations sur le bilan réel du Gouvernement et sur les enjeux politiques, sociaux et économiques actuels. En effet, seule une communication intensive et basée sur des faits concrets pourraient atténuer de manière ...

Dansa Kourouma reconnaît  la légitimité de la grève des enseignants mais déplore le contexte en appelant les parties au dialogue (Entretien) 

Politique, Société
Depuis ce jeudi 9 janvier 2020, le Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée a décidé une nouvelle fois de paralyser l’école guinéenne à travers une grève générale et illimitée sur l’ensemble du territoire. Si d’aucuns se disent favorables à la démarche du syndicat des enseignants, d’autres estiment que cette grève serait loin d’être la solution. C’est le cas du président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne qui reconnaît non seulement la légitimité de la grève mais critique la période choisie par les grévistes, « il faut se dire la vérité. Cette grève est inopportune. Elle intervient dans un contexte tendu et grave. Le syndicat et le gouvernement sont des partenaires sociaux. Ce sont des alliés. Le syndicat doit savoir viser l’opportunité. L’act...

Grève générale et illimitée du Slecg : le général Soumah appelle les enseignants à ne pas céder aux « intimidations »

Economie, Société
Le mot d'ordre de grève générale et illimitée du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, débuté ce jeudi 9 janvier courant, sur l’ensemble du territoire, serait largement suivi, a-t-on appris. Interrogé par notre rédaction ce matin, le secrétaire général du Syndicat des Enseignants se montre déterminé et reste droit dans ses bottes. Aboubacar Soumah a réitéré ses engagement à aller jusqu’à la satisfaction de ses revendications, « l’avis de grève est déposé depuis le 6, donc la grève a débuté effectivement aujourd’hui. J’appelle les enseignants à resserrer les rangs, à rester vigilants et à ne pas se laisser intimider, d’observer le mot d’ordre de grève. C’est au prix de cela seulement que nous pouvons améliorer nos conditions de vie » a lancé le général Soumah à ses collè...

Manifestations quotidiennes d’envergure : le FNDC « rendra M. Alpha CONDE responsable de toute violence contre les citoyens et leurs biens durant ces manifestations » (Déclaration)

A la Une, Communiqué, Politique, Société
Déclaration N°044/FNDC/2020 « Guinéenne et Guinéens, Maintenant que M. Alpha CONDE a exprimé publiquement le 19 décembre 2019 sa décision de faire un Coup d’Etat constitutionnel aux conséquences néfastes pour la Guinée et pour la Sous-Région, le FNDC lance un appel à la mobilisation de tous les guinéens pour faire barrage à ce macabre projet des ennemis de notre Pays. C’est pourquoi le FNDC appelle les guinéens à des manifestations à partir du lundi 13 Janvier 2020, tant sur le territoire national qu’à l’étranger. Rappelant l’appel lancé par M. Alpha CONDÉ le 24 mars 2019, demandant à ses partisans de se ‘’préparer à l’affrontement’’ si les démocrates refusaient le débat autour de son projet de 3e Mandat, le FNDC invite le Peuple à la vigilance. Il rendra M. Alpha CONDE responsable d...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com