vendredi, décembre 2

Jour : 7 janvier 2020

Iran: plus de 50 morts dans une bousculade lors des funérailles de Soleimani

A la Une, Politique, Société
Une bousculade a fait mardi plus de 50 morts lors des funérailles du général iranien Qassem Soleimani dans le sud-est de l'Iran où une foule immense a réclamé vengeance aux cris de "Mort à l'Amérique", pendant l'hommage au militaire tué en Irak par une frappe américaine. La bousculade a fait "plus de 50 morts", a indiqué le chef de l'Institut médico-légal de la ville de Kerman, Abbas Amian, cité par des médias iraniens. L'agence de presse semi-officielle Isna, citant le chef des secours de Kerman, Mohammad Sabéri, indique que 212 personnes ont également été blessées, "dont un petit nombre" est dans un "état grave". En début de soirée, la télévision a commencé une diffusion en direct depuis le cimetière des martyrs de la ville où Soleimani doit être enterré. Mais la diffusion a cessé et...

Incidents de Kankan: Dr. Sékou Koureissy Condé condamne ces « actes de vandalisme » et appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités (Déclaration)

Communiqué, Politique, Société
Dans une déclaration, ci-dessous, rendue public ce mardi à Conakry, le leader du parti Alliance pour le Renouveau National (ARENA) a vigoureusement condamné les incidents survenus hier lundi à Kankan. Docteur Sékou Koureissy Condé demande solennellement au Gouvernement de tout mettre en œuvre pour situer les responsabilités afin de condamner les auteurs… Lisez plutôt ! « Le Parti Alliance pour le Renouveau National (ARENA) observe avec la plus grande attention l’évolution de la situation socio-politique guinéenne ces dernières heures. En effet, dans la journée du lundi 06 janvier 2020, le Parti ARENA a été informé que des individus, non identifiés, se seraient attaqués à des boutiques et magasins de certains citoyens paisibles à Kankan, une ville reconnue pour son hospitalité légendaire d...

Déclaration du GOHA sur les pillages des boutiques et magasins survenus lundi à Kankan

Communiqué, Economie, Société
Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) a appris avec beaucoup de  tristesse et d’indignation les agressions physiques et les pillages dont les commerçants présumés membres de l’UFGD ont été victimes ce jour 06 Janvier à Kankan. Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) tient à témoigner sa compassion aux victimes de ces actes qui montrent une fois de plus que la sécurité des opérateurs économiques dépend du bord politique dont on relève. Par ailleurs, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) rappelle que la liberté politique est consacrée dans la constitution guinéenne et doit être protégée par les autorités compétentes. Par conséquent, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) exige des autorités, l’indemnisation des victimes de ces actes qui se sont produit...

Marche du 6 janvier : le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, s’exprime !

Politique, Société
Le Front  National pour la  Défense de la  Constitution (FNDC) a tenu une marche pacifique lundi 6 janvier 2020 pour protester contre le projet de nouvelle  constitution. Parmi les marcheurs figure le leader du parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée,  principale formation politique de l’opposition guinéenne .  Au terme de cette marche d’ « ultimatum »,  Cellou Dalein Diallo, puisque c’est de lui, qu’il s’agit, s’est tout d’abord réjoui de la mobilisation des militants du FNDC avant de livrer son message à la foule, « nous sommes fiers de vous, vous avez encore démontré aujourd'hui que le peuple de guinée n'est pas prêt à accepter le  3ème mandat.  Nous avons plusieurs raisons, la première, c'est parce que c'est illégal, la deuxième, c'est parce que c'est contraire à la démoc...

Marche du 6 janvier: Abdourahamane Sano appelle à la « démission » du président Condé

Politique, Société
Des milliers d’opposants se sont encore massés lundi 6 janvier 2020 dans les rues de Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays pour exprimer davantage leur désapprobation face au projet controversé de nouvelle constitution qui pourrait favoriser un 3ème mandat du président Condé.  Pour le Coordinateur du Front National pour la Défense de la Constitution, le discours du 19 décembre devrait être considéré comme une déclaration de coup d’État Constitutionnel, « à partir du 19 décembre 2019, M. Alpha Condé par son discours provocateur appelant ou informant qu'il va soumettre sa nouvelle constitution au peuple de Guinée, nous devons considérer  au nom du peuple de Guinée que ces propos étaient ceux de la déclaration de coup d'État constitutionnel et par conséquent, ces propos va...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com