Guinée : « L’agriculture assure les revenus de 57 % des ménages ruraux et l’emploi de 52 % de la main-d’œuvre », selon Alpha Condé

Dans le traditionnel discours du nouvel an, le chef de l’État guinéen a jeté un regard sur les actions réalisées par son gouvernement. Pour Alpha Condé, grâce à son administration, le taux d’inflation a été réduit de 21 à 8 % de nos jours, « depuis 2010, notre gouvernance a radicalement amélioré le cadre macro économique national, en rétablissant les grands équilibres économiques, en réduisant le taux d’inflation de 21 à 8%. Notre politique a ensuite consisté à maîtriser le déficit budgétaire, à soutenir le taux de couverture des importations de la Banque centrale qui était à peine d’un mois en 2010. La Guinée a rétabli le climat de confiance avec le FMI et la Banque mondiale depuis 2012, avec l’accès au programme PPTE (Pays pauvres très endettés) », se vante t-il. 

Parlant de la réalisation des infrastructures sociales de base, le président Condé se félicite de l’obtention d’un accord cadre de 20 milliards de dollars avec le gouvernement chinois, « nous avons conclu des grands projets comme l’accord cadre de 20 milliards de dollars avec la Chine pour investir dans les secteurs vitaux de notre économie comme la construction des routes, l’assainissement et la réhabilitation des voiries urbaines. L’accord sur les 21 milliards du groupe consultatif de Paris 2016-2020, dont la moitié des ressources a déjà été décaissée pour 2019, est également un signal positif de nos partenaires techniques et financiers à notre égard. Notre croissance économique de plus de 6% est au dessus de la moyenne de la région », se réjouit-il.

Se prononçant sur la desserte du courant électrique, le président Condé dira que toutes les mesures sont prises avec la construction du barrage Kaléta entre autres, « pour intensifier la fourniture d’électricité à tous les Guinéens, des mesures sont prises depuis 2010 pour  accroître  notre capacité énergétique avec le barrage de Kaleta 240 mégawatts en 2015, celui de Souapiti qui démarre en 2020 avec une capacité de 450 mégawatts suivi du barrage d’Amaria d’un potentiel de 300 mégawatts. Pour atteindre une capacité de 900 mégawatts en 2020. S’ajoute le barrage de Koukoutamba d’une capacité de 200 mégawatts », a expliqué le chef de l’État.

Et puis le président Condé a déclaré que le secteur agricole se porte bien et que l’agriculture assure les revenus de 57 % des ménages, « notre production agricole bénéficie aujourd’hui de 100.000 tonnes d’engrais contre 5.000 en 2010, pour soutenir un secteur qui évolue vers l’autosuffisance alimentaire. Aussi, plusieurs mesures de soutiens technique et financier, ont été prises pour le monde agricole. Le soutien en matière d’intrants et d’équipements agricoles a permis de booster considérablement la production agricole vivrière entre 2011 et 2019. L’agriculture, est aujourd’hui un levier important pour le développement de la Guinée. Premier employeur, le secteur de l’agriculture joue un rôle clé dans la réduction de la pauvreté et le développement rural : il assure les revenus de 57 % des ménages ruraux et l’emploi de 52 % de la main-d’œuvre », selon le maître de Conakry.

redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com