Cellou Dalein Diallo: « Alpha condé n’a plus la légitimité de diriger le pays » 

La récente adresse  à la nation  du président Alpha Condé sur son projet de changement constitutionnel, continue de susciter de vives réactions, surtout au sein de l’opposition guinéenne. Lors de l’assemblée générale ordinaire du parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, tenue samedi 21 décembre à son siège situé au quartier Comandayah dans la commune de Dixinn, le sujet a été largement débattu. 

Abordant ce sujet, Cellou Dalein Diallo se dit déçu de l’initiative  présidentielle qui, selon lui, n’a qu’un seul but, permettre à Alpha Condé de  s’éterniser au pouvoir, «  Monsieur Alpha Condé est enfin sorti du bois pour dire qu’il va soumettre sa constitution au peuple de  Guinée. Depuis très longtemps, il avait pris cette décision, vous et moi savons qu’il n’y a aucun besoin d’une nouvelle constitution.  Il y a un besoin personnel d’Alpha Condé de s’éterniser au pouvoir.  Il y avait  aucun moyen de modifier la disposition relative au nombre et la durée des mandats, puisque  c’est verrouillé », s’explique t-il. 

Pour Cellou Dalein Diallo, les velléités du président Condé sont anticonstitutionnelles, « Toute initiative de modifier cette disposition est anticonstitutionnelle et malheureusement pour lui, cette constitution n’a pas  prévu  de disposition permettant de l’abroger dans un contexte de continuité du fonctionnement  de l’État,  il est élu sur  la  base de  cette  constitution.  Il a prêté serment, l’Assemblée a été mise en place sur la base de  cette même constitution, la  Cour constitutionnellela Cour suprême  (…)  On ne peut pas changer de constitution, on peut l’amender, on peut réviser les dispositions  révisables  mais Alpha s’en fiche de cela.  Il décide de changer  de constitution tout comme il a décidé de ne pas mettre en place la  Haute Cour de justice, si celle-là était là aujourd’hui, on l’aurait déféré devant cette juridiction parce qu’il a violé son serment, c’est un parjure  »,  a fait savoir le chef de file de l’opposition guinéenne.

Au terme de cette assemblée générale de son parti, Cellou Dalein Diallo a appelé  ses militants et  sympathisants  à  se mobiliser afin de barrer la route à cette initiative  du président  Condé, « C’est à nous peuple de  Guinée de sanctionner ses parjures, parce qu’il n’a plus la légitimité de diriger le pays dès lors qu’il a violé la constitution à partir de laquelle il a été élu et sur laquelle il a juré », regrette t-il.

Madeleine Kotus / madeleinekotus@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Affaire Khashoggi: cinq Saoudiens condamnés à mort à Ryad

lun Déc 23 , 2019
Share on Facebook Tweet it Email Share on Facebook Tweet it Email Cinq Saoudiens poursuivis pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi ont été condamnés à mort par un tribunal de Ryad qui a disculpé deux des principaux suspects, un conseiller royal et un chef du renseignement. Jamal Khashoggi, un […]
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com