Modification constitutionnelle :  le congrès américain qualifie les velléités du président Condé d’ « alarmantes » !

Les choses vont de mal en pire  pour les promoteurs du projet de nouvelle constitution  en Guinée.  Après le passage « sévère »  de l’ancien président du Bénin, Nicéphore Soglo sur les ondes de Rfi, c’est autour  de  Karen Bass, présidente de la sous-commission Affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis, pour l’Afrique, autrement dit, le congrès américain, d’appeler les autorités guinéennes au respect de la limitation des mandats présidentiels. 

Dans une déclaration rendue publique mardi 17 décembre  2019,  Mme Bass a qualifié les velléités du président Condé d’«alarmantes». Exprimant ses préoccupations face à l’escalade de la violence née du projet de modification constitutionnelle, Mme Karen Bass a dénoncé  les « nombreuses arrestations » et « plusieurs victimes »  enregistrées dans le pays. 

La Rédaction / redaction@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com