samedi, décembre 3

Guinée : s’achemine t-on vers un nouveau report des législatives du 16 février 2020 ?

A en croire les propos du président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), l’institution serait en « crise » financière qui pourrait probablement compromettre l’organisation des prochaines échéances électorales. 

Me  Amadou Salif Kebé affirme que la totalité du budget devant organiser le processus n’est toujours  pas  débloquée, « Nous avons été financés, mais ce n’est pas l’ensemble du budget  qui a été  mis sur le compte de la CENI. A ce jour, nous n’avons pas bouclé le budget pour aller au scrutin. Nous sommes allés jusqu’à un certain niveau (…)  », se plaint-t-il.

Même si Me Kebé se dit confiant quant au respect du chronogramme établi, il est à noter que les « difficultés » financières auxquelles son institution serait confrontée, risquent de porter un coup dur à l’organisation des futures élections législatives et qui, par conséquent pourraient être de nouveau reportées. 

Diawara Thierno Oumar / todiawara@guineerealite.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com